skip to Main Content

LIBRES ET ÉGAUX NATIONS UNIES

“ Je demande à tous les gouvernements et à toutes les sociétés […] de bâtir un monde dans lequel personne ne se sentira menacé en raison de son orientation sexuelle ou de son identité de genre.”

António Guterres, Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies

la campagne mondiale des Nations Unies contre l’homophobie et la transphobie

la campagne mondiale des Nations Unies
contre l’homophobie et la transphobie

Pourquoi?

Pourquoi?

Dans plus d’un tiers des pays du monde, les relations amoureuses entre personnes consentantes du même sexe sont érigées en infraction, ce qui contribue à enraciner les préjugés et expose des millions de personnes au chantage et au risque d’être arrêtées et incarcérées. Dans de nombreux pays, avant d’obtenir la reconnaissance légale de leur identité de genre, les personnes transgenres sont contraintes de subir un traitement médical, une stérilisation ou de remplir d’autres conditions préalables difficiles à satisfaire. Les enfants intersexes subissent fréquemment des traitements médicaux inutiles qui sont source de terribles douleurs physiques et psychologiques et de souffrance. Bien souvent, l’absence de protection juridique, conjuguée à l’hostilité de la société, se traduit par une discrimination généralisée envers les lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexes (LGBTI), qui vivent sous la menace constante d’être licenciés, de subir harcèlement et exclusion scolaires et de se voir refuser l’accès à des soins de santé essentiels.

Dans plus d’un tiers des pays du monde, les relations amoureuses entre personnes consentantes du même sexe sont érigées en infraction, ce qui contribue à enraciner les préjugés et expose des millions de personnes au chantage et au risque d’être arrêtées et incarcérées. Dans de nombreux pays, avant d’obtenir la reconnaissance légale de leur identité de genre, les personnes transgenres sont contraintes de subir un traitement médical, une stérilisation ou de remplir d’autres conditions préalables difficiles à satisfaire. Les enfants intersexes subissent fréquemment des traitements médicaux inutiles qui sont source de terribles douleurs physiques et psychologiques et de souffrance. Bien souvent, l’absence de protection juridique, conjuguée à l’hostilité de la société, se traduit par une discrimination généralisée envers les lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexes (LGBTI), qui vivent sous la menace constante d’être licenciés, de subir harcèlement et exclusion scolaires et de se voir refuser l’accès à des soins de santé essentiels.

COMMENT?

COMMENT?

En juillet 2013, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a lancé l’initiative « Libres et égaux », une campagne d’information mondiale sans précédent mise en œuvre par l’Organisation des Nations Unies pour promouvoir l’égalité des droits et le traitement équitable des LGBTI. En 2017, la campagne a été relayée plus de 2,4 milliards de fois dans les médias sociaux du monde entier et a généré un flux de contenus – vidéos percutantes, graphiques à fort impact ou fiches d’information rédigées dans un langage clair – qui ont été largement partagés. Plusieurs campagnes vidéo – dont un clip intitulé « The Welcome », qui s’inspire des films de Bollywood – se classent parmi les vidéos les plus populaires jamais produites par l’ONU. Des manifestations et activités sur le thème « Libres et égaux » ont été organisées dans près de 30 pays avec l’appui de l’ONU, de dirigeants politiques, de personnalités locales, de dignitaires religieux et de célébrités du monde entier, qui ont contribué à accroître la visibilité de la campagne.

En juillet 2013, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a lancé l’initiative « Libres et égaux », une campagne d’information mondiale sans précédent mise en œuvre par l’Organisation des Nations Unies pour promouvoir l’égalité des droits et le traitement équitable des LGBTI. En 2017, la campagne a été relayée plus de 2,4 milliards de fois dans les médias sociaux du monde entier et a généré un flux de contenus – vidéos percutantes, graphiques à fort impact ou fiches d’information rédigées dans un langage clair – qui ont été largement partagés. Plusieurs campagnes vidéo – dont un clip intitulé « The Welcome », qui s’inspire des films de Bollywood – se classent parmi les vidéos les plus populaires jamais produites par l’ONU. Des manifestations et activités sur le thème « Libres et égaux » ont été organisées dans près de 30 pays avec l’appui de l’ONU, de dirigeants politiques, de personnalités locales, de dignitaires religieux et de célébrités du monde entier, qui ont contribué à accroître la visibilité de la campagne.

QUI?

QUI?

La campagne « Libres et égaux » des Nations Unies est une initiative du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme menée avec le soutien d’organismes du système des Nations Unies et de partenaires nationaux. Plusieurs personnalités ont été nommées « Défenseurs de l’égalité » dans le cadre de cette campagne, notamment le chanteur portoricain Ricky Martin, la musicienne sud-africaine Yvonne Chaka Chaka, l’actrice de Bollywood Celina Jaitly, la chanteuse pop brésilienne Daniela Mercury et son épouse Malu Verçosa Mercury, le duo de rap américain Macklemore & Ryan Lewis et le groupe fun. De nombreuses autres célébrités défendent la cause des LGBTI et ont pour beaucoup pris part aux activités organisées dans le cadre de la campagne « Libres et égaux », dont l’archevêque émérite sud-africain Desmond Tutu, la légende du tennis Martina Navratilova, le champion de basket-ball américain Jason Collins, l’acteur indo-américain Imran Khan, l’acteur américain Zachary Quinto et les musiciennes américaines Melissa Etheridge, Sara Bareilles et Rachel Platten.

La campagne « Libres et égaux » des Nations Unies est une initiative du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme menée avec le soutien d’organismes du système des Nations Unies et de partenaires nationaux. Plusieurs personnalités ont été nommées « Défenseurs de l’égalité » dans le cadre de cette campagne, notamment le chanteur portoricain Ricky Martin, la musicienne sud-africaine Yvonne Chaka Chaka, l’actrice de Bollywood Celina Jaitly, la chanteuse pop brésilienne Daniela Mercury et son épouse Malu Verçosa Mercury, le duo de rap américain Macklemore & Ryan Lewis et le groupe fun. De nombreuses autres célébrités défendent la cause des LGBTI et ont pour beaucoup pris part aux activités organisées dans le cadre de la campagne « Libres et égaux », dont l’archevêque émérite sud-africain Desmond Tutu, la légende du tennis Martina Navratilova, le champion de basket-ball américain Jason Collins, l’acteur indo-américain Imran Khan, l’acteur américain Zachary Quinto et les musiciennes américaines Melissa Etheridge, Sara Bareilles et Rachel Platten.

World-Icon

CAMPAGNES ET MANIFESTATIONS NATIONALES

CAMPAGNES ET MANIFESTATIONS NATIONALES

Avertissement:
Les frontières et noms indiqués et les appellations employées sur cette carte n’impliquent ni reconnaissance ni acceptation officielles de la part de l’Organisation des Nations Unies.

Rapports d’activité

Pour en savoir plus sur les manifestations organisées dans le cadre de la campagne « Libres et égaux » des Nations Unies, consultez nos rapports d’activité:

Rapports d’activité

Pour en savoir plus sur les manifestations organisées dans le cadre de la campagne « Libres et égaux » des Nations Unies, consultez nos rapports d’activité:

×Close search
Rechercher