skip to Main Content

Un message du bureau du Haut Commissariat aux Droits de l’homme

Dans plus de 70 pays, être lesbienne, gay, bisexuel ou transgenre est puni par la loi, et parfois passible de la peine de mort. L’ONU milite pour que les droits des personnes LGBT soient reconnus comme des droits fondamentaux. Ensemble, nous pouvons bâtir un monde dans lequel les êtres humains sont libres et égaux.

Back To Top
Rechercher