skip to Main Content

GLOSSAIRE

Les termes employés par les uns et les autres pour se décrire et définir leur identité sont d’une grande diversité. Il importe de respecter le vocabulaire et les noms et pronoms que chaque personne utilise pour parler d’elle.

LGBT/LGBTI

Le sigle LBGT correspond à « lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres », et le sigle LGBTI à « lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexués ». Si ces termes nous sont de plus en plus familiers, d’autres noms sont également utilisés dans différentes cultures pour désigner les personnes ayant des relations homosexuelles ou une identité de genre non binaire. Il s’agit notamment des termes hijra, meti, lala, skesana, motsoalle, mithli, kuchu, kawein, travesti, muxé, fa’afafine, fakaleiti, hamjensgara ou encore « être aux deux esprits ».

Transgenre/Trans

L’appellation « transgenre » (parfois abrégée en « trans ») est un terme générique qui désigne un large éventail d’identités associées à une apparence et à des caractéristiques sexuelles perçues comme atypiques, et qui englobe les transsexuels, les travestis et les personnes qui se revendiquent d’un troisième genre. Les femmes transgenres se sentent femmes mais ont été considérées comme appartenant au sexe masculin à la naissance, les hommes transgenres se sentent hommes mais ont été considérés comme appartenant au sexe féminin à la naissance, tandis que d’autres personnes transgenres ne se reconnaissent pas dans l’identité de genre binaire. Certaines ont recours à la chirurgie ou à la prise d’hormones pour mettre leur corps en conformité avec leur identité de genre, d’autres pas.

Intersexués/caractéristiques sexuelles

Les personnes intersexuées sont celles dont les caractéristiques physiques ou biologiques, telles que l’anatomie sexuelle, les organes génitaux, le fonctionnement hormonal ou le modèle chromosomique, ne correspondent pas aux définitions classiques de la masculinité et de la féminité. Ces caractéristiques peuvent se manifester à la naissance ou plus tard dans la vie, souvent à la puberté. L’intersexualité ne détermine ni l’orientation sexuelle, ni l’identité de genre.

Orientation sexuelle

L’orientation sexuelle fait référence à l’attirance physique, sentimentale ou émotionnelle que l’on éprouve pour d’autres personnes. Nous avons tous une orientation sexuelle, qui fait partie de notre identité. Les gays et les lesbiennes sont attirés par des personnes du même sexe, les hétérosexuels par des personnes du sexe opposé, et les bisexuels (parfois dits « bi ») par des personnes des deux sexes. L’orientation sexuelle est indépendante de l’identité de genre et des caractéristiques sexuelles.

Identité de genre

L’identité de genre est le sentiment profond d’appartenir à un genre donné. Nous avons tous une identité de genre, qui fait partie de notre identité au sens large. L’identité de genre d’une personne correspond généralement à son sexe biologique. L’appellation « transgenre » (parfois abrégée en « trans ») est un terme générique qui désigne un large éventail d’identités et englobe les transsexuels, les travestis et les personnes qui se revendiquent d’un troisième genre, ainsi que d’autres personnes dont l’apparence et les caractéristiques sont considérées comme atypiques et dont l’identité de genre ne correspond pas à leur sexe biologique. Les femmes transgenres se sentent femmes mais ont été considérées comme appartenant au sexe masculin à la naissance tandis les hommes transgenres se sentent hommes mais ont été considérés comme appartenant au sexe féminin à la naissance. Le terme « cisgenre » est employé pour désigner les personnes dont l’identité de genre correspond à leur sexe biologique. L’identité de genre est indépendante de l’orientation et des caractéristiques sexuelles.

Expression de genre

L’expression de genre correspond à l’apparence physique et aux actes par lesquels nous exprimons notre identité de genre et peut se traduire par toute combinaison d’attributs masculins, féminins et androgynes. Elle est souvent conforme aux caractéristiques que nos sociétés associent traditionnellement à chaque genre, mais ce n’est pas toujours le cas. Les personnes dont l’expression de genre ne correspond pas aux normes et aux attentes de la société, telles que les hommes perçus comme « féminins » et les femmes considérées comme « masculines », sont souvent sévèrement condamnées par la société et peuvent être victimes de harcèlement et de violence physique, sexuelle et psychologique. L’expression de genre n’est pas toujours liée au sexe biologique, à l’identité de genre ou à l’orientation sexuelle d’une personne.

Homophobie

L’homophobie est un sentiment de peur, de haine ou d’aversion irrationnelle envers les lesbiennes, les gays ou les bisexuels.

Transphobie

La transphobie est un sentiment de peur, de haine ou d’aversion irrationnelle envers les transgenres.

Biphobie

La biphobie est un sentiment de peur, de haine ou d’aversion irrationnelle envers les bisexuels.

Rechercher